Roger Capron

Roger Capron (1922-2006)

Formé à l’École des Arts Appliqués de Paris à la fin des années 1930, Roger Capron y devient professeur de dessin en 1945.

Mais à cette même époque, il découvre la céramique – pour laquelle il se prend de passion –, crée son propre atelier de céramique à Vallauris et s’associe avec Robert Picault et Jean Derval.

« Faire du beau à la portée de tous »

Telle était la devise de Gabriel René. Aussi Capron entreprend-il, aidé d’une équipe de sept ouvriers, la fabrication d’objets décoratifs destinés à des boutiques de cadeaux. Dans les années 1950, il commence à réaliser des carreaux de faïence et ses célèbres tables basses.

C’est une période prolixe au cours de laquelle il rencontre Pablo Picasso, Jean-Michel Carré, réalise le bandeau en céramique de la gare maritime de Cannes (obtient la médaille d’or à Bruxelles).

Le succès de l’artiste est alors assuré.

Dans les années 1960, il réalise les céramiques qui ornent l’hôtel Byblos à Saint-Tropez et reçoit, en 1970, le grand prix international de la céramique.

Mais en 1982, victime d’une crise financière, sa manufacture est rachetée par une entreprise parisienne. Carpon devient la marque de cette dernière.

L’artiste oublie alors la devise de son maitre et se tourne vers des pièces plus exclusives, uniques et sculpturales.